la quête d’ewilan tome 1, la bande dessinée !

Couv-Ewilan-LA

prix : 14€95

Nombre de page : 68

Résumé :

La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule quand elle pénètre par accident dans l’univers de Gwendalavir avec son ami Salim. Là, des créatures menaçantes, les Ts’liches, la reconnaissent sous le nom d’Ewilan et tentent de la tuer. Originaire de ce monde, elle est l’héritière d’un don prodigieux, le Dessin, qui peut s’avérer une arme décisive dans la lutte de son peuple pour reconquérir pouvoir, liberté et dignité.

Mon avis :

Cet article s’adresse plus aux fans de Pierre Bottero. Les autres personnes ne connaissant pas cet auteur et son univers seront surement un peu perdu dans toutes ces comparaisons entre cette BD et les romans. (Mais vous pouvez quand même lire ^^). Etant moi même une immense fan de l’oeuvre de Pierre Bottero , j’ai failli m’évanouir (si c’est vrai ^^) en apprenant qu’une bande dessinée Ewilan allait sortir. Je me suis vraiment demandée ce que cela donnerait. J’étais en même temps super excitée de la lire et carrément déprimée en me disant que cela allait casser le monde que je m’étais imaginée ! Je pense que tous les fans ont ressenti la même chose … Je suis donc allée la lire quelques jours après sa sortie, et j’ai été agréablement surprise (je m’attendais à être déçue vu la bande annonce et les quelques dessins que j’avais regardés sur Internet auparavant…)

En fait, ce qui m’a le plus surpris, c’est le travail fait autour de la narration de cette bande dessinée (et c’est quand même le plus important). En effet, Pierre Bottero avait un style d’écriture magnifique et magique, qu’il ne fallait pas casser ou oublier dans cette adaptation (sinon les fans auraient été très en colère ^^). Je remercie d’ailleurs les auteurs (Lylian et Baldetti) pour le travail fourni, il respecte vraiment le style de Bottero.
Venons-en maintenant au dessin et à l’univers créé : je trouve que l’illustration n’est pas merveilleuse, mais pas non plus horrible (il y a quand même certaines belles cases). Le monde de Gwendalavir n’est pas du tout comme celui que j’imagine (mais je ne peux pas leur en vouloir ^^) . Mais il est très bien fait et réalisé dans son genre. De toute façon, il est impossible de satisfaire tout le monde sur ce point !
Pour ce qui est des personnages, mon avis est très partagé :
D’une part, Je trouve qu’Edwin, Salim et Ewilan ont été très bien réalisé, c’est à peu près comme cela que je les imagine (mais chacun aura des critères différents). En revanche, le personnage QUI NE VA PAS DU TOUT c’est Bjorn ! Il est représenté comme un homme mince, élancé, avec de long cheveux blonds tressés … Même si la représentation des personnages diffère entre les fans, je pense que nous sommes quand même tous d’accord pour dire que Bjorn ne ressemble absolument pas à cela !! Je me demande vraiment comment ils ont pu le rater à ce point !
Autre petit point négatif, c’est la mise en page : je la trouve ratée… Ce n’est peut-être qu’un détail pour certain, mais pour moi, c’est vraiment important !

Ewilan+page+2+blog Ewilan+page+1+blog

Bref ! Même si je cite plusieurs gros défaut, je suis ressortis de ma lecture avec un avis positif en tête. Je conseille aux fans d’y jeter un coup d’œil (et de me dire ce qu’ils en ont pensé). Pour ceux qui ne connaissent pas l’univers de Pierre bottero, lisez d’abord les livres ! C’est obligatoire avant de lire cette BD ^^ !

Publicités

Nox tome 1 « Ici-Bas », de yves grevet

9782748512892FS

Prix : 16€90

Nombre de pages : 420

Résumé :

Dans une ville basse enveloppée d’un brouillard opaque – la nox –, les hommes sont contraints de pédaler ou de marcher sans cesse pour produire leur lumière. Comme l’espérance de vie y est courte, la loi impose aux adolescents de se marier et d’avoir un enfant dès l’âge de dix-sept ans. Lucen a peur de perdre celle qu’il aime, la rebelle Firmie, qui refuse de se plier à la règle. Il sent aussi ses meilleurs amis s’éloigner de lui. L’un d’eux, Gerges, s’apprête à rejoindre la milice qui terrorise les habitants, un autre, Maurce, un groupe hors-la-loi. C’est l’heure pour Lucen de faire des choix qui détermineront toute son existence. Au même moment, dans des territoires épargnés par la nox, la jeune Ludmilla ne se résigne pas au départ forcé de Martha, la gouvernante qui l’a élevée, injustement renvoyée par son père. Elle décide de tout tenter pour la retrouver.

Mon avis :

Quand j’ai vu que ce livre sortait, j’ai tout de suite voulu l’acheter ! Je venais juste de finir le tome 1 de « Méto » et « Seul dans la ville » de ce même auteur, Yves Grevet. Son style me plaisait vraiment, et son imaginaire aussi ! Je vous l’ai peut-être déjà dit, mais j’adore les romans où plusieurs histoires se déroulent en parallèles, et au fur et à mesure de l’histoire, des connecteurs les lient entres elles  ! Mais pour tout vous avouer, je n’ai pas accroché et j’ai même été très déçu…

En commençant « Ici-bas », J’ai eu une réelle impression de déjà vu : j’avais vraiment l’impression de connaître les personnages et leur histoire. Cela devenait insupportable. Donc, après de longues heures de recherche dans ma mémoire, j’ai enfin compris que Nox était l’approfondissement d’une nouvelle de Yves Grevet paru dans « Je bouquine », nommée « La fille du 995,36 » (que j’avais d’ailleurs adoré !!)
Mais revenons à ce roman, contrairement à la nouvelle, l’histoire est beaucoup plus complexe (ce qui est normal en soit ^^) et cela nécessite beaucoup de détails et d’explication de la part de l’auteur. C’est ce qui fait d’ailleurs la faiblesse de ce livre : beaucoup de passages trop lent là pour uniquement poser le décor de l’histoire. Ce tome est en fait une introduction au monde qu’a créé Yves Grevet, les prochains seront peut-être plus convaincants…
De plus, je n’ai pas trouvé les personnages vraiment attachants : à part Ludmilla ( que j’avais d’ailleurs adoré dans je bouquine !).  Je les ai préférés dans « la fille du 995,36 ».

Vous l’aurez compris, ce roman ne m’a pas plu, et je regrette un peu les 16 euros investis ! J’ai LARGEMENT préféré la nouvelle que je vous conseille vivement (Je Bouquine n°321) : l’histoire est moins complexe, mais plus plaisante à lire. Je trouve qu’elle suffisait à nous faire découvrir ce monde, et je n’avais pas du tout besoin d’une prolongation de cette aventure en 3 tomes !

L’incandescent, de glenn dakin

9782747035316FS

Prix : 12 € 50

Nombre de pages : 345

Résumé :

Théo a des pouvoirs magiques qu’il ne contrôle pas. Victime du Dr Saint, qui le garde enfermé, le garçon s’échappe et se trouve soudain pris dans une lutte occulte qui oppose la Société de Vigilance Extrême, composée des pauvres habitants de Londres, à la société des Bonnes Oeuvres, dirigée par le Dr Saint, qui les oblige à travailler sous sa férule. Théo vit depuis toujours dans un immense manoir londonien.

Mon avis :

Ne sachant quoi lire pendant les grandes vacances (autre que des bouquins pour l’école), j’ai lancé un SOS à une très bonne amie qui a la bonne idée d’avoir un oncle qui travaille dans des maisons d’édition, et qui lui envoie chaque année, une caisse REMPLIE de livres ! Je pense que ces informations ne vous intéressent pas trop (mais j’aime bien raconter ma vie ^^), je vais donc passer au vif du sujet !

Tout d’abord, j’ai choisi ce livre grâce à sa couverture: je la trouve vraiment sympa (et vous ?). En fait, je la trouve bluffante, c’est quand même du dessin et cet effet de lumière sur la main de Théo est tout simplement super fort ! Mais ne nous éternisons pas sur la première de couverture de ce livre…
L’histoire est bien menée et se lit assez rapidement : on se laisse vite emporter dans les aventures de Théo, dans ce Londres aux créatures étranges ! Après, il faut tout de même avouer que l’écriture est assez simpliste et pas très recherchée : ce n’est pas très poétique, c’est juste efficace (mais ce n’est pas désagréable à lire !). J’ai même acheté le second tome en anglais tellement le style est sommaire (ce qui est très pratique vue mon niveau en langue  ! ).

En résumé, un livre sympathique à lire, mais pas transcendant, il ne changera pas votre vie ! Je pense aussi qu’il s’adresse plutôt à la tranche d’âge « 10/12 ans ». Donc si vous vous le trouver en bibliothèque, pourquoi pas, mais ce n’est pas un livre à acheter !

Dossier spécial « mes séries préférées ! »

Cette semaine, je n’avais pas du tout envie de faire un article sur un livre ou sur un film, j’avais plutôt envie de faire un dossier spécial… Je me suis dis tout simplement pourquoi ne pas faire un TOP 3 de mes séries préférées ? Alors je pense que vous l’aviez deviné, je suis une vraie geek ! Pas dans le sens  » je passe mes jours et mes nuits devant GTA V », mais plutôt, « Je suis fan du fantastique, j’aime les mondes parallèles et les extraterrestres ! »

Pour qu’il n’y ai pas de quiproquo (j’en connais des mots classes ^^), je vais commencer ce TOP par ma série préférée.
Donc, la série qui arrive en haut de mon classement, qui dépasse les autres de loin, j’ai nommée bien sûr…

– DOCTOR WHO !

Pour ceux qui ne connaisse pas, on suit le Doctor et son assistante (qui change à peu près toutes les deux saisons), dans leurs aventures à bord du Tardis. Le Tardis est le vaisseau spatial du Doctor, il peut aller n’importe où dans l’univers et n’importe quand ( ce qui est quand même VACHEMENT CLASSE !!!). En plus de ce super vaisseau, le Doctor est muni dans tournevis qui lui aussi fait pratiquement tout (ouvrir des portes, soigner, attaquer…). Bref, je donnerais tout pour pouvoir monter dans le Tardis et utiliser ce tournevis !
Cette série comporte actuellement 7 saisons et une 8 est en préparation ( pour ma part, je ne suis qu’à la moitié de la saison 2, et je suis déjà conquise, c’est vous dire !)

10th-doctor-and-companions-header-doctor-who-4463573-1024-7681

Ensuite, dans ce classement, j’aimerais mettre en deuxième position, une série aussi très sympa…

– GAME OF THRÔNES

Une série trrrèèèès loin de l’univers de Doctor Who, dans un monde moyenâgeux. Une histoire de guerre entre les grandes familles de Westeros (monde de Game of Thrônes), qui veulent en gros toutes le trône… Je vous la fais soft, car il y a énormément de choses à dire sur cette série, entre tous les complots, les trahisons et les alliances, ce serait trop dur de résumer ! Il y a aussi une once de magie ( dragons… ), mais pas une sur-dose comme par exemple dans le seigneur des anneaux ( qui est aussi très bien dans son genre !). Ce qui est bien, c’est qu’on a pas besoin d’être fan d’héroïque fantasy pour aimer cette série, loin de là ! Le côté fantastique n’est qu’une infime partie de Game of Thrônes ! En revanche, il faut avoir le cœur bien accroché car c’est assez violent, ils n’ont pas peur de montrer les horreurs de la guerre … ^^

Game-of-Thrones-Poster-Saison2-6

et la série qui arrive troisième, (que j’ai changé, car au début Pretty Little Liars rentrait dans ce TOP 3), est :

-SHERLOCK

Une série vraiment géniale ! Créée par Steven Moffat (le réalisateur de Doctor Who). On suit Sherlock Holmes et son fidèle ami le Docteur Watson à travers 8 aventures réparties sur 3 saisons actuellement. C’est encore une série anglaise (car J’AIME l’angleterre ^^)… Que dire de plus sans vous spoiler ? Toutes ces aventures sont liées entre elles, par le meilleur ennemi de Sherlock : Moriarty ! Cette série n’est pas loin de renverser Game Of Thrônes de sa seconde place dans ce classement, les prochaines saisons de ces deux séries feront peut être changer ce TOP 3 !sherlock01-01

Hamburger Games, de the Harvard lampoon

Prix : 9€90

Nombre de pages : 159

Résumé :

Le jour où Capriss Kidordine remplace sa sœur pour participer aux Hamburger Games – l’émission la plus regardée après Les Maçons du cœur – elle ne sait pas dans quoi elle vient de mettre les pieds. Élevée dans le district du télémarketing, Capriss est mal préparée au combat à mort qui l’attend dans l’arène. Sa survie dépend d’un choix crucial : s’allier à un loser à croquer, Pita Mellagomme, ou rester fidèle à un tombeur super sexy, Herpès Bogosse.
Armée de son arc, la jeune fille lutte pour être la dernière concurrente sur le champ de bataille. Et c’est pas ce fichu couteau planté dans son front qui l’en empêchera !

Mon avis :

Je venais de finir la trilogie d’Hunger Games, quand une amie m’a parlé de cette parodie. Elle en parlait si bien que j’ai tout de suite eu envie de l’acheter ! Après une course effrénée pour la trouver (car oui, très peu de librairies l’ont, et j’ai malheureusement été obligé de l’acheter sur internet…), j’ai enfin pu la commencer !

Tout d’abord, je trouve la couverture très réussie, ce geai moqueur tué par la flèche de la broche est assez comique, si on le compare à l’original qui est lui  fière et majestueux. Le deuxième élément que l’on remarque ensuite, est bien sûr la petite phrase d’accroche  » Seul le gagnant gagnera ! » qui est franchement très drôle, il faut l’avouer. Le livre est moitié moins épais que l’original , pour ne garder que le meilleur ! Après le livre en lui même a un humour plutôt lourd, et tout n’est pas de très bon goût… Mais il y a quand même des moments vraiment hilarants !

Il  a été écrit par des étudiants d’Harvard, et d’ailleurs, ça se ressent dans la lecture. On voit bien que ce livre est juste une énorme blague, les actions s’enchaînent bizarrement, ce n’est pas toujours cohérent, voir pas du tout ! Mais on s’en fiche complétement. On passe juste un bon moment, avec parfois des passages un peu longs mais jamais ennuyant. En revanche, j’ai eu ma dose de parodie pour au moins deux ans, et je ne lirais pas d’autres parodies de « The Harvard Lampoon » ( twilight « Imitation » ou seigneur des anneaux « Lord of Ringard »). En gros, un livre pour rigoler, avec un humour bien lourd qui fait du bien (de temps en temps !), de quoi passer une agréable soirée !