Nox tome 1 « Ici-Bas », de yves grevet

9782748512892FS

Prix : 16€90

Nombre de pages : 420

Résumé :

Dans une ville basse enveloppée d’un brouillard opaque – la nox –, les hommes sont contraints de pédaler ou de marcher sans cesse pour produire leur lumière. Comme l’espérance de vie y est courte, la loi impose aux adolescents de se marier et d’avoir un enfant dès l’âge de dix-sept ans. Lucen a peur de perdre celle qu’il aime, la rebelle Firmie, qui refuse de se plier à la règle. Il sent aussi ses meilleurs amis s’éloigner de lui. L’un d’eux, Gerges, s’apprête à rejoindre la milice qui terrorise les habitants, un autre, Maurce, un groupe hors-la-loi. C’est l’heure pour Lucen de faire des choix qui détermineront toute son existence. Au même moment, dans des territoires épargnés par la nox, la jeune Ludmilla ne se résigne pas au départ forcé de Martha, la gouvernante qui l’a élevée, injustement renvoyée par son père. Elle décide de tout tenter pour la retrouver.

Mon avis :

Quand j’ai vu que ce livre sortait, j’ai tout de suite voulu l’acheter ! Je venais juste de finir le tome 1 de « Méto » et « Seul dans la ville » de ce même auteur, Yves Grevet. Son style me plaisait vraiment, et son imaginaire aussi ! Je vous l’ai peut-être déjà dit, mais j’adore les romans où plusieurs histoires se déroulent en parallèles, et au fur et à mesure de l’histoire, des connecteurs les lient entres elles  ! Mais pour tout vous avouer, je n’ai pas accroché et j’ai même été très déçu…

En commençant « Ici-bas », J’ai eu une réelle impression de déjà vu : j’avais vraiment l’impression de connaître les personnages et leur histoire. Cela devenait insupportable. Donc, après de longues heures de recherche dans ma mémoire, j’ai enfin compris que Nox était l’approfondissement d’une nouvelle de Yves Grevet paru dans « Je bouquine », nommée « La fille du 995,36 » (que j’avais d’ailleurs adoré !!)
Mais revenons à ce roman, contrairement à la nouvelle, l’histoire est beaucoup plus complexe (ce qui est normal en soit ^^) et cela nécessite beaucoup de détails et d’explication de la part de l’auteur. C’est ce qui fait d’ailleurs la faiblesse de ce livre : beaucoup de passages trop lent là pour uniquement poser le décor de l’histoire. Ce tome est en fait une introduction au monde qu’a créé Yves Grevet, les prochains seront peut-être plus convaincants…
De plus, je n’ai pas trouvé les personnages vraiment attachants : à part Ludmilla ( que j’avais d’ailleurs adoré dans je bouquine !).  Je les ai préférés dans « la fille du 995,36 ».

Vous l’aurez compris, ce roman ne m’a pas plu, et je regrette un peu les 16 euros investis ! J’ai LARGEMENT préféré la nouvelle que je vous conseille vivement (Je Bouquine n°321) : l’histoire est moins complexe, mais plus plaisante à lire. Je trouve qu’elle suffisait à nous faire découvrir ce monde, et je n’avais pas du tout besoin d’une prolongation de cette aventure en 3 tomes !

Publicités

Cet article t'a plu ? Un commentaire, cela fait toujours plaisir ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s