Le dernier royaume acte I « Les cendres d’Auranos », de Morgan Rhodes

Le_dernier_royaume_Acte_1_Les_Cendres_d_Auranos_hd

Prix : 15€95

Nombre de pages : 437

Résumé :

La guerre approche… Choisissez votre camp

Cleo : La princesse gâtée d’Auranos s’embarque dans un dangereux périple en territoire ennemi à la recherche d’une magie que tous pensent éteinte.
Jonas : Un Paelsien rebelle, indigné par les injustices que subit son peuple, se retrouve à la tête d’une révolution qui grondait depuis des siècles.
Lucia : L’Enchanteresse, adoptée à la naissance par la famille royale de Limeros, devra découvrir la vérité sur son passé et apprendre à contrôler son héritage surnaturel avant qu’il ne la détruise.
Magnus : Le prince limérien, élevé dans le sang, la violence et la soif de conquête, réalise que son cœur pourrait lui être bien plus fatal que la plus tranchante des épées.

Après des siècles de paix, une rumeur de guerre se propage dans les trois royaumes d’Auranos, de Paelsia et de Limeros. Au centre de ce conflit naissant, une funeste prophétie : une sombre magie perdue, sur le point de resurgir. Pour la maîtriser, tous les coups sont permis et seuls les plus forts, ou les plus rusés, s’en sortiront.

Mon avis :

Je suis allée au salon du livre de la jeunesse à Montreuil il y a environ trois semaines et j’ai eu la chance de me faire offrir ce roman par les éditions Michel Lafon que je remercie d’ailleurs grandement ! Cette lecture a été un peu différente des autres, j’avais un délai pour lire, ce qui fait tout drôle ! Mais je m’y suis tenu et je sors cet article dans les temps !

J’ai commencé en étant un peu perplexe vis-à-vis de l’histoire. En effet, le résumé ne m’avait pas donné absolument envie de lire, je pense d’ailleurs que je ne l’aurai pas acheté de moi-même ! Le début fut un peu difficile, j’ai mis un peu de temps à entrer dans l’histoire, il fallait à chaque fois que je me réfère à liste des personnages présente en début de livre. Mais c’est vrai que j’ai un certain problème avec les romans n’ayant aucune attache avec le monde réel… Mais petit à petit, j’ai réussi à me laisser emporter dans les aventures de Cléo, de Jonas ou de Magnus… L’histoire n’est pas très originale, mais les royaumes en conflit, la magie ancienne et les rois tyrans marchent à tous les coups ! C’est bien raconté, on peut parfois trouver quelques ressemblances avec Game of Thrônes ou avec les tragédies grecques ( d’où peut être le sous-titre « Acte I, les cendres d’Auranos » qui reprend les appellations du théâtre et qui laisse présager quelque chose de triste ou du moins pas très gaie ^^ ). La fin réussit à nous tenir en haleine sans tout de même nous pousser à acheter le prochain tellement le suspens est insoutenable, ce qui est franchement très agréable ! Petite mention aussi sans spoiler tout le monde, j’ai réussi à être très étonnée par un moment du livre alors que dès le début, je pensais ne pas avoir de surprises, bravo !

Bref, j’ai lu ce livre, j’ai apprécié quelques moments, mais sans plus. Mais après, ce n’est que mon avis, de personne pas trop fan à la base des univers complètement inventés ( n’ayant aucun lien avec le nôtre, je préfère quand il y a des ponts, comme par exemple dans les quêtes d’ewilan, ou ils font des allers-retours dans les deux mondes ). Un livre sympa à lire donc pour les amateurs d’Heroic fantasy pure et dure !

Boys don’t cry, de Malorie Blackman

Prix : 12€ 50

Nombre de pages : 320

Résumé :

Dante attend ses résultats d’admission à l’Université avec impatience. Pourtant, ce n’est pas le facteur qui se présente à sa porte ce matin là, mais Mélanie, une fille avec qui il est sorti il y a presque deux ans. Cependant elle n’est pas venue seule, mais avec un bébé. Le leur, à Dante et elle. Après une courte discussion Mélanie s’enfuie et laisse le bébé à un Dante complètement désemparé qui va devoir changer sa vie de façon radicale. Être père à 17 ans, il y a de quoi pleurer, mais les garçons ne pleurent jamais…

Mon avis :

J’ai décidé d’acheter ce livre d’une part parce que l’histoire me plaisait, et d’autre part parce que j’avais vraiment très envie de lire un autre roman de Malorie Blackman (l’auteur d’entre chiens et loups, qui ne m’avait pas totalement séduite). Je l’ai lu, ça m’a plu, mais ça s’arrête là…

J’ai lu ce livre d’une traite, un jour de vacances. Juste après l’avoir terminé, je me suis dit  » c’était chouette, je suis contente de l’avoir lu ! » mais je n’ai pas vraiment eu de coup de foudre pour ce livre, pour moi, ce n’est pas LE roman de l’année. Et pourtant, je  sais qu’il a très bien été reçu par la blogosphère !
C’est vrai que cette histoire qui parle de grossesse prématurée, de jeunes parents, est très intéressante, surtout parce qu’on voit (enfin !) le point de vue du père, qui est souvent oublié lors des grossesses non désirée. C’est un point de vue que je n’avait jamais vu auparavant dans les livres ados, et vraiment, on peut le dire, c’était une idée en or de faire un livre sur ça ! Et je trouve que l’auteur est un peu passé à côté, ce livre aurait pu être mille fois mieux !
Certes, c’est bien fait, c’est plaisant à lire, les personnages sont attachants, mais pour moi, il manque de la profondeur au texte, notre lecture est en fin de compte assez plate… Je n’ai pas ressenti l’émotion que j’aurais pu avoir (comme dans « Quelques minutes après minuit » par exemple, où j’ai pleuré, eu peur, rit !).

En somme, une lecture sympathique mais sans plus, par rapport au sujet qui aurait pu donner un livre passionnant ! Je vous conseille donc de l’emprunter en bibliothèque, plutôt que de l’acheter si vous avez quand même envie de le lire pour vous faire votre propre avis 🙂 !

Le Worldshaker, de Richard Harland

9782358510264

Prix : 15€20

Nombre de pages : 372

Résumé :

Le «Worldshaker», un navire-monde, sillonne les mers du globe. À sa tête, la reine Victoria III, à ses commandes, sir Mormus. Et à son bord, 10 000 personnes… et 2 000 Immondes. Colbert Porpentine appartient à l’élite. Bientôt, il remplacera son grand-père aux commandes. La belle vie… Pourtant, l’intrusion dans sa chambre de Riff, une Immonde, va bouleverser son existence faite de mensonges et de faux-semblants. Car la vie de l’élite est une vie de confort, d’intolérance, d’aveuglement. Quelle justice peut-il y avoir dans un monde où les enfants sont notés en fonction de leur rang social ? Où, sur les ponts inférieurs, les Immondes sont considérés comme moins que des hommes? Colbert et Riff pourront-ils faire vaciller une telle société ?

Mon avis :

Je n’avais pas du tout prévu de lire ce roman. Je suis tombée dessus par hasard, je ne le connaissais pas du tout, mais un ami me l’a conseillé en m’assurant que c’était génial. Comme je n’avais rien à lire, je me suis fiée à l ‘avis de ce dernier, et j’ai bien fait !

Déjà, avant même de commencer, L’histoire m’attirait. C’était un thème que je n’avais encore jamais vu et ça promettait d’être vraiment très intéressant. De plus, il avait l’air d’avoir toute une réflexion sur la société d’aujourd’hui à travers cette histoire, le fait que certaines personnes encore maintenant ne soient pas justement reconnues.
Ensuite, le dessin et le graphisme de la couverture m’ont vraiment « tapés à l’œil », je les trouve extras ! Et c’est d’ailleurs propre à l’édition « Hélium », toutes les couvertures ont un graphisme génial et vraiment original !
Après toutes ces réflexions, je me suis quand même attaquée au livre 🙂 ! Et comme je vous le disais plus haut, j’ai vraiment bien fait ! Ce roman est juste extraordinaire !! L’histoire qui m’attirait s’est annoncée géniale, pleines de rebondissements, d’amour ( oui !!),d’actions et qui mine  de rien nous fait pas mal réfléchir…. Les personnages ont vraiment quelque chose de profond, ils se posent des questions (comme nous) sur la société, ils ne se laissent pas emporter par tous les événements, ils ont un sens critique, ce qui les rend profondément attachants ! Bien sûr, il y a beaucoup d’autres livres où  les héros ont toutes ces qualités, mais c’est vrai qu’ici on le sent particulièrement bien !
Et dernière petite chose que j’aimerais dire, qui m’a aussi beaucoup plu, c’est au niveau de la police utilisée dans tous les livres de cette édition, qui est extrêmement agréable à lire ! Elle ne nous fait pas mal aux yeux et cela donne une maquette de livre vraiment très jolie ! C’est certes un détail, mais je trouve qu’il fait toute la différence !

Comme vous l’aurez compris, ce  livre est juste extra ! Si vous ne savez pas quoi commander pour Noël, n’hésitez pas un seul instant, vous vous régalerez ! Pour moi, c’est vraiment un indispensable !