Lune Mauve, tome 1 « La disparue », de Marilou Aznar

9782203086043

Prix :  8€50

Nombre de Pages : 422

Résumé :

À la veille de ses 16 ans, Séléné Savel voit sa vie changer brutalement de cap. Son père, un universitaire excentrique avec lequel elle vit seule en Bretagne depuis la disparition mystérieuse de sa mère, Iris, six ans auparavant, l’envoie à Paris pour y entrer en seconde au prestigieux lycée Darcourt.
Froidement accueillie par sa cousine Alexia qui règne sur l’établissement, étrangère aux codes de ce nouvel environnement très snob, la jeune fille désespère. Elle ne trouve un certain réconfort que dans la compagnie de deux garçons très dissemblables : Thomas, un jeune
musicien plein d’humour qui n’est manifestement pas insensible à son charme, et surtout Laszlo, un étudiant troublant dont elle va devenir passionnément amoureuse.
Séléné est assaillie de visions étranges et de cauchemars. Des évènements troublants se produisent. Amenée à enquêter sur le mystère de sa mère disparue, la jeune fille va peu à peu découvrir que celle-ci venait d’ailleurs, d’un monde parallèle où une ancienne civilisation mésopotamienne s’est perpétuée, sous l’influence d’une lune intelligente adorée comme une divinité.Les événements dramatiques que déclenche cette série de découvertes vont bouleverser à tout jamais l’existence de Séléné.

Mon avis :

Avant de commencer, je tiens à remercier les éditions Casterman qui m’ont fait parvenir ce livre en édition « poche » (Format qui est d’ailleurs très réussi en optant pour un livre presque carré ! ). J’ai eu beaucoup de mal à prononcer mon avis sur ce livre, car depuis une semaine, je me demande si j’ai aimé ou pas :) ! Il y a pour moi de très bonnes choses, et en même temps, des détails ou des moments de l’histoire qui m’ont laissée perplexe ou sur ma faim.

Le gros point positif est l’ancrage qu’a ce roman fantastique dans notre monde. Et en plus, il se passe à Paris ! Pour une fois que l’action se déroule en France et pas à New-York ou à Los Angeles ;). Cet ancrage dans le monde réel m’a permis de me sentir plus proche des personnages. On comprend leurs problèmes au lycée, leurs problèmes de cœur, leurs doutes. Bref, on a affaire à des héros normaux !
Le fantastique de cette histoire s’immisce très lentement et n’arrive pratiquement qu’à la fin. Contrairement à d’autre, c’est ce que j’ai le plus aimé ! On ne nous balance pas une histoire à dormir debout d’un coup, avec des multitudes de personnages sortis de nulle part ;). Le monde qui est donc construit n’est pas difficile à comprendre.
J’ai beaucoup aimé aussi tous les moments en Bretagne. La plume de Marilou Aznar est vraiment très belle et fait ressortir la sérénité de ce lieu.

Venons en maintenant aux aspects que j’ai trouvé négatifs. Évidemment, c’est un roman fantastique, je ne peux donc pas vraiment me plaindre du manque de réalisme de cette histoire :). Mais il est vrai que j’ai trouvé que le côté surnaturel de ce roman sonnait un peu faux ( je ne sais pas vraiment l’expliquer ^^ ). Par exemple, le personnage de Lazlo m’a paru beaucoup trop facile à cerner. J’avais l’impression que c’était une caricature ! (Regard ténébreux, visage magnifique et ténébreux, démarche ténébreuse … ^^).
Il y a également l’intrigue de ce premier tome qui est aussi un peu trop basique à mon gout. Certains points de l’histoire sont très faciles à deviner, et cela m’a un peu déçu ( Mais pas non plus énormément rassurez-vous :) ). Mais je suis totalement consciente que ce ne sont que les prémisses de l’histoire fantastique dans ce 1er tome « La disparue ». J’espère juste que l’auteur ne prendra pas l’option de facilité en nous servant une intrigue banale lors des prochains tomes.

Un livre donc, qui a pour moi du potentiel notamment grâce à cet ancrage dans notre monde. Maintenant pour l’histoire, je ne peux pas juger seulement sur ce tome, je me prononcerais après avoir lu les quatre tomes !

Publicités