Frangine, de Marion Brunet

couv-frangine

Prix : 14€90

Nombre de page : 262

Résumé :

« Il faut que je vous dise… J’aimerai annoncer que je suis le héros de cette histoires, mais ce serait faux. Je ne suis qu’un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de la famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l’enfance, et mes racines, même coupées. Tandis que ma frangine découvrait le monde le cruel le normal et la guerre, ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates. C’est à moi que revient de conter nos quatre chemins. Comment comprendre, sinon ?  »

Mon avis :

Avant de commencer toutes choses, je tiens à vraiment remercier les éditions Sarbacane, qui m’ont offert ce livre, qui est d’ailleurs mon premier partenariat avec eux ! Ce fut pour moi, une merveilleuse découverte.

Cette histoire est donc racontée par « l’homme de la famille », Joachim, le plus grand des deux enfants. Il vit avec sa sœur, Pauline et ses deux mères : « Maman et Maline ». Il est inquiet pour sa petite sœur, qui vient de rentrer au lycée. Elle se renferme de plus en plus sur elle-même, elle n’est plus aussi joyeuse qu’avant. Mais à cela s’ajoute les problèmes qui existent dans toutes les familles : des petites tensions entre les parents, un bouleau éreintant, des désaccords parents/enfants.
Dès les premières pages, j’ai été happée par le réalisme de cette histoire. Toutes les phrases, la façon d’écrire de Joachim sonnent justes. Il nous décrit avec beaucoup de tendresses sa situation familiale, qui suscite tout de même pas mal de commentaires désobligeants, et même des insultes. Joachim nous rappelle que sa famille est normale, que deux mères, c’est pareil qu’un père et une mère (contrairement aux absurdités que l’on peut entendre !). Ce que j’ai vraiment adoré dans ce roman, c’est justement, que l’histoire de harcèlement de Pauline est englobée dans un tout. L’auteur (et donc Joachim) nous raconte comme je le disais les petits traquas de leur famille. Maline n’en peu plus de son travail, elle n’arrive plus à joindre les deux bouts. Et puis, comme dans tous les couples, il y a des petites tensions. Il y a les vacances chez les grands-parents. Il y a le premier véritable amour, où là en revanche j’ai trouvé qu’il y avait peut-être un peu trop de détails qui n’étaient pour moi pas nécessaires du tout (Je pense que les gens qui ont lu le livre comprendront 🙂 ).

Parmi toute cette histoire, l’auteur amène tout de même des questions sur la PMA, ou sur les droits parentaux de Maline, ce qui est vraiment très intéressant. On a justement des réponses claires et on voit les répercutions qu’ont vraiment ces lois sur les familles homoparentales.

Mais revenons tout de même au principal sujet de cette histoire : le harcèlement subi par Pauline. Je pense que justement le fait de rappeler que cette famille est tout à fait normale, rend ces agressions d’autant plus horribles. On ne comprend pas pourquoi il y a tant de haines dans les propos de certaines personnes. On a de la peine pour Pauline, qui ne dit rien. Comme Joachim, on aimerait l’aider, on aimerait bien pouvoir dire deux mots aux gars qui la persécutent ! On comprend que la France a encore beaucoup de progrès à faire sur ce point là, il faut que les mentalités continuent d’avancer. Il faut que ça change, pour que justement, les enfants qui sont concernés ne soient plus discriminés.

Je finirais donc cet avis par ces quelques mots : n’hésitez surtout pas à lire ce magnifique roman, à en parler autour de vous. Même si cette histoire est une fiction, il existe tout de même de vrai harcèlement, encore trop nombreux. « Frangine » en parle d’une façon tellement juste, qu’on ne peut en sortir que bouleversé(e) !

Publicités

Une réflexion sur “Frangine, de Marion Brunet

  1. Félicitation pour ton premier partenariat! 😉 Pour ce qui est du livre, je ne sais pas si je le lirai mais il paraît qu’il est bien .
    A bientôt et encore merci pour tes nombreuses visites et commentaires sur mon site ! 😉

    J'aime

Cet article t'a plu ? Un commentaire, cela fait toujours plaisir ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s