Sous haute dépendance, de ursula poznanski

sous+haute+dépendance$

Prix : 16€90

Nombre de page : 456

Résumé :

« Tu vas voir, c’est carrément génial », l’a prévenu Brynne en lui donnant le DVD. Ainsi, c’est à cause de ça que les copains de Nick ont changé à ce point : ils sont devenus secrets, distants, fatigués. Certes, en fan averti, Nick reconnaît qu’Erebos est un jeu vidéo hors du commun. Graphisme criant de vérité, combats palpitants, tout concourt à rendre le joueur « accro ». Au début, Nick ne voit en Erebos qu’un jeu de rôle ordinaire, mieux conçu peut-être ! Mais lorsque le Messager du jeu, qui distribue récompense et blâmes à l’issue des épreuves, s’adresse à lui et non à son avatar, Nick est stupéfait : il comprend qu’on lui confie une mission dans le monde réel…

Mon avis :

Toujours en piochant dans la boite  magique remplie de livres de mon amie, je suis tombée sur celui là. Je l’avais déjà repéré en librairie, mais compte tenu de mon budget, je n’ai pas pu l’acheter ^^… Et c’est plutôt bien comme ça !

J’ai commencé ce roman et au bout de cent pages, je me suis dit que j’allais arrêter ! Il ne se passait vraiment rien d’intéressant, l’intrigue qui s’annonçait prometteuse, n’avançait pas d’un poil. Bref, je m’endormais sur ce livre et je n’avais aucune envie de continuer ! Mais je déteste profondément ne pas finir ce que j’ai commencé. J’ai donc sauté quelques chapitres pour quand même aller au bout de « Sous haute dépendance », et j’ai été agréablement surprise… Une centaine de page plus loin, l’action était présente, l’intrigue avançait, et j’ai repris goût à cette lecture ! Le problème, c’est que je ne comprenais pas grande chose, vu que j’avais sauté au moins quatre chapitres ^^… Je suis donc repartie là où je voulais arrêter et je me suis accrochée !  Je tiens quand même à dire que ce livre est mille fois mieux et beaucoup plus intéressant que « La cité« , qui parle aussi de jeu vidéo futuriste ! C’est beaucoup plus recherché, et l’intrigue et franchement mieux ficelée.

En conclusion, un début assez inintéressant, mais en avançant un peu, on découvre un roman plutôt pas mal !  Mais si vraiment vous n’en pouvez plus et que vous décidez d’arrêter, je ne vous en voudrais pas ^^. C’est un livre sympathique, mais pas immanquable !

Publicités

2 réflexions sur “Sous haute dépendance, de ursula poznanski

  1. Salut!
    Je viens de découvrir ton blog et je le trouve vraiment super ! 😀 Tes articles sont variés et bien construits,tu développes bien ton avis donc je trouve ça génial (tu n’expédie pas en disant juste j’ai bien aimé ou non j’ai pas pas aimé) ! Je suis moi aussi passionnée de lecture et j’ai dévoré ce livre; j’ai trouvé le thème assez original et l’intrigue bien menée (d’ailleurs si ça t’intéresse,tu peux jeter un coup d’œil à l’article dessus sur mon blog) . En tout cas félicitations pour ce très beau blog, je vais revenir souvent y piocher des idées de livres ou même de dvd, car j’ai vu que tu en parles aussi!
    A bientôt! 😉

    J'aime

    • je te remercie pour ces encouragements, ça fait toujours aussi plaisir de voir que notre travail et nos efforts plaisent 🙂 ! Je vais de ce pas voir ton article et ton blog ^^ et je te dis ce que j’en ai pensé !
      A bientôt !

      J'aime

Cet article t'a plu ? Un commentaire, cela fait toujours plaisir ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s