Bal de givre à New-York, de Fabrice Colin

Bal-de-givre

Prix : 6€60

Nombre de Pages : 293

Résumé :

Anna Claramond ne se souvient plus de rien.
Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché.
Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

Mon avis :

Une amie me l’avait conseillé et m’en avait dit beaucoup de bien. J’avais donc lu la quatrième de couverture et le résumé m’avait vraiment donné envie. Mais ce livre m’a vraiment destabilisé.    Après l’avoir fini, j’ai vraiment réfléchi sur ce que je venais de lire. En temps normal, soit un livre me plaît et dans ce cas là après l’avoir lu, je repense à toutes les scènes que j’ai adoré, soit je ne l’ai pas aimé, et je n’y pense plus. Mais là, j’étais vraiment partagée :

D’une part, j’avais vraiment eu du mal à lire ce livre car je n’accrochais plus à l’histoire (qui au départ me plaisait ). Elle prenait une tournure vraiment bizarre que je n’aimais pas du tout. Je ne vais pas vous spoiler le livre mais je trouvais que l’auteur se perdait un peu dans son récit et je ne comprenait pas où il voulait en venir. Je voulais juste finir ce livre histoire de dire que j’avais lu Bal de Givre à New-York.

Et puis d’autre part, en lisant la fin et surtout en comprenant toute la logique de l’histoire, je suis vraiment tombée de haut. Je ne m’attendais pas du tout à ça. Tout à coup, j’ai compris que Fabrice Colin savait pertinemment depuis le début de l’histoire où il allait, où il voulait emmener le lecteur. Cette fin m’a vraiment fait réfléchir et juste pour ça merci.

Après je pense que ce roman est un peu trop destabilisant pour le lecteur. Pour ma part, j’ai failli arrêter ! Je vous conseille quand même de lire ce bouquin, qui malgré cette univers completement déroutant vaut la peine d’être découvert !

Publicités

Cet article t'a plu ? Un commentaire, cela fait toujours plaisir ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s